Anciennement appelé indice de Quetelet, l’indice de masse corporelle, plus communément connu par l’abrègement IMC est un indicateur servant à estimer la corpulence d’une personne. Qu’est-ce que c’est ? Comment calculer son IMC ? Cet indice est-il fiable ? Quel est son intérêt ?  Nous allons faire le point sur le sujet.

Qu’est-ce que l’IMC ?

L’IMC est issu des recherches d’un mathématicien, statisticien et naturaliste belge nommé Lambert Adolphe Quetelet. Connu en tant que système de mesure internationale de l’obésité, le terme Indice de Quetelet était remplacé par Indice de Masse Corporelle en 1972. L’indicateur a été adopté en 1997 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme une valeur standard en vue d’évaluer les risques liés à l’obésité. L’utilisation de cet indicateur a également permis à l’organisation d’établir des statistiques sur le surpoids ou sur l’insuffisance de poids à l’échelle mondiale.

L’indice de masse corporelle est une valeur obtenue en corrélation avec la taille et la masse corporelle d’une personne. Au début, il permet uniquement d’estimer la corpulence des personnes adultes dont l’âge est compris entre 18 et 65 ans. Mais aujourd’hui, il est également possible de se servir de l’IMC pour les individus de moins de 18 ans. Bien entendu, pour les deux cas, la formule à appliquer n’est pas la même.

Comment le calculer ?

Pas besoin d’être un as en mathématiques pour calculer son IMC. Il suffit de connaitre la bonne formule. Pour les personnes de plus de 18 ans, il leur suffit de diviser le poids (kg) par la taille (en m) au carré, plus concrètement IMC = Poids / Taille2. On obtiendra donc notre IMC en kg/m2. A titre d’exemple, si vous pesez 60 kg et mesurez 1,65 m, votre indice de masse corporelle est de 60/(1.65*1.65) = 22.

Pour les moins de 18 ans, le calcul de l’IMC se fait moyennant une courbe spécifique de corpulence visible dans le carnet de santé de chaque enfant jusqu’à l’adolescence. Celle-ci est de couleur rose pour les enfants de sexe féminin et bleue pour les enfants de sexe masculin. L’IMC des enfants permet de suivre leur développement et leur croissance, et de détecter tout risque d’insuffisance ou excès pondéral. En France, les courbes de corpulences élaborées en 1982 sont les plus utilisées pour les enfants.

En principe, la courbe de corpulence de l’enfant montre l’âge de l’enfant en abscisse et son IMC en ordonné. Pour suivre la croissance de l’enfant, il suffit de faire une petite croix au croisement de l’âge et l’IMC. En reliant tous les points entre eux, vous obtiendrez une courbe. Si le trait suit le même couloir, l’enfant jouit d’une corpulence normale, s’il se trouve en dessus, il est en surpoids, s’il est situé en dessous, il souffre d’une insuffisance pondérale.

maigrir efficacement

L’interprétation de l’IMC selon l’OMS

Comment interpréter l’IMC d’un adulte ? L’Organisation Mondiale de la Santé a établi une classification basée sur le calcul de l’IMC.  Selon cette interprétation, une personne ayant un IMC en dessous de 15 souffre d’une maigreur extrême. On parle d’insuffisance pondérale modérée lorsque l’IMC est situé entre 16 et 16,99, et d’une insuffisance pondérale légère s’il est compris entre 17 et 18,49. Vous avez une corpulence normale si votre IMC est situé entre 20 et 25. Vous êtes par contre en surpoids, si votre IMC se trouve entre 25 et 29,9. On parle d’obésité modérée, si l’IMC est situé entre 30 et 35, d’obésité sévère lorsque l’IMC est compris entre 35 et 40.  L’obésité est classée morbide ou massive, lorsque l’IMC dépasse les 40kg/m2.

L’interprétation de l’IMC des enfants varie de celle des adultes. En effet, la courbe de corpulence utilisée pour les enfants tient compte de la variation de leur croissance. Sachez que la première année de vie, une augmentation de la corpulence est observée chez l’enfant. Celle-ci baisse ensuite jusqu’à l’âge de 6 ans. Ensuite, elle remonte jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de la fin de croissance. Si on se réfère aux courbes de corpulence française, l’enfant a un poids normal si son IMC se trouve entre le 3e et le 97e percentile, il manque de poids si son IMC est inférieur au 3e percentile et il est obèse si son IMC est supérieur au 97e percentile.

Les limites et défauts de l’IMC

Il convient de préciser que l’IMC selon cette classification par l’OMS n’est pas fiable à 100%. Comme tant d’autres, ce système de mesure a ses limites et ses défauts. Certaines personnes très sportives peuvent avoir un IMC les classant dans la catégorie des personnes en surpoids. Cela s’explique par le fait que cet indicateur n’est pas à même de distinguer la masse musculaire et la masse osseuse de la masse grasse. Il peut aussi ne pas être valable dans certaines régions du monde, où le poids moyen des habitants est improportionnel à leur taille, selon l’interprétation officielle de l’IMC par l’OMS. Il n’est pas inutile de rappeler que l’IMC ne tient pas non plus compte de l’âge ni du sexe de l’individu, deux éléments qui peuvent largement influer sur la définition du poids santé.

Quel est l’intérêt de l’IMC ?

L’IMC est un système de mesure simple d’usage et facile à appliquer. Il permet de savoir si sa taille correspond à son poids, ou au contraire il faudra prévoir des changements dans son mode de vie ou son régime alimentaire, pour obtenir le fameux poids santé et limiter les risques de maladies liées à son insuffisance ou excès pondéral.

En ce qui concerne particulièrement l’obésité, elle est responsable de l’apparition de nombreuses maladies chez l’humain. Sachez qu’elle augmente le risque de cancer de l’utérus, des ovaires et du sein, de la prostate, du colon et de la vésicule biliaire. Chez la femme, l’obésité peut entrainer la perturbation des cycles menstruels, car entrainant un déséquilibre hormonal. Les calculs de la vésicule biliaire sont aussi favorisés par le surpoids. Cette dernière est aussi citée parmi les facteurs à l’origine de l’incontinence urinaire, de la fatigue, des maladies cardiovasculaires, de la goutte et de divers troubles respiratoires.

Intéressé par le fitness ou le sport en général? Ne ratez plus rien !

Intéressé par le fitness ou le sport en général? Ne ratez plus rien !

Recevez tous les mois un email contenant l'ensemble de nos nouveaux articles !

You have Successfully Subscribed!

iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa iddaa