Compagnon idéal de l’athlète, le massage sportif est une pratique thérapeutique visant à tonifier le corps et à offrir une meilleure résistance des articulations. En étant appliqué au domaine du sport, il vient préparer les sportifs amateurs et professionnels avant l’effort tout en les réconfortant par la suite lorsqu’ils sont au repos, une fois l’entraînement ou la compétition terminée.

Contrairement à l’effet apaisant du massage « classique », le massage sportif va agir ici sur plusieurs points : à la fois sur le côté préventif, relaxant et thérapeutique.

L’équipe de Fitness-Sport définit le massage sportif au travers de cet article en vous détaillant les bienfaits apportés par cette thérapie, les moments opportuns pour pratiquer le massage sportif ainsi que les techniques de massage.

Les bienfaits d’un massage sportif

Le massage sportif est une source incontestable de bienfaits. En effet, il va avoir de nombreux effets positifs sur l’organisme de l’athlète :

  • Il offre un réconfort sans égal en offrant au sportif une sensation de bien-être et un moment de détente,
  • Il contribue à la minimisation des risques de blessures grâce au réchauffement des fibres musculaires,
  • Il active la circulation interne de l’organisme de façon à alimenter les vaisseaux sanguins et lymphatiques au moment de l’effort,
  • Il augmente la température corporelle de manière à retirer tout blocage du système énergétique,
  • Il assouplit et mobilise les tissus musculaires,
  • Il aide à la récupération après l’effort en permettant au corps d’évacuer l’acide lactique accumulé durant l’effort.

Le massage sportif doit être pratiqué dans un lieu propice à la détente afin de garantir l’efficacité du traitement. À présent, nous allons voir à quel moment est pratiqué un massage sportif.

Le moment idéal pour un massage sportif

Un massage sportif vient en complément de l’activité physique de l’athlète, qu’il soit amateur ou professionnel. Il est réalisé en trois temps,par tranches de 20 à 30 minutes maximum : avant, pendant et après l’effort.

En détail, le masseur (ou kinésithérapeute) va d’abord pratiquer un massage sportif dit d’échauffement. Ce dernier participe à la préparation et à la mise en condition de l’athlète ou du sportif. Par conséquent, ses performances seront meilleures puisqu’il sera opérationnel plus rapidement, réduira le risque de blessures (entorses, crampes, etc.) pendant l’effort tout en diminuant le trac.

Par la suite, l’athlète va profiter des pauses durant sa séance physique (entraînement ou compétition) pour recevoir à nouveau des massages sportifs. De cette façon, l’apparition de crampes musculaires seront moins fréquentes et la sensation de fatigue moins présente. En parallèle, il est indispensable que le sportif s’hydrate généreusement dans le but d’assouplir ses muscles.

Après l’entraînement ou la compétition, un massage de récupération est le bienvenu. Concrètement, le masseur (ou kinésithérapeute) va étirer en douceur les fibres musculaires de façon à drainer l’acide lactique pour éviter les courbatures et à éliminer les toxines accumulées. Cette action va ainsi purifier la circulation sanguine tout en retirant les tensions. La récupération et le repos du sportif seront bien meilleurs grâce au massage sportif. Néanmoins, des appareils de massage peuvent tout à fait remplacer les mains du masseur lors de certaines pratiques tout en s’avérant être plus efficace et plus précis sur certaines parties du corps.

Compléter le massage avec des appareils de massage

Pour réaliser ce massage sportif, le professionnel santé – qui peut être un masseur d’une équipe médicale de club ou bien un kinésithérapeute – va faire usage de différentes techniques en fonction des parties du corps : friction (épaules, cou, adducteurs), pétrissage (quadriceps, dorsaux, trapèzes, deltoïde), points de pression (ischios-jambiers, fessiers, mains, nuque), lissage (mollets, lombaires, bras, nuque), percussions (épaules, hanches, dos, jambes, fesses) et vibration(ensemble du corps).

Principalement manuelles, certaines de ses actions dont le massage par vibration peuvent être réalisées à l’aide d’un appareil de massage. Les thérapeutes font fréquemment appel à ces appareils de massage grâce à leur simplicité d’utilisation et leur précision pendant le traitement.

Dans le cadre d’une thérapie par vibration, le but va être de créer de légères ondulations sur l’ensemble du corps du sportif ou du patient. Ces mouvements vont ainsi stimuler le système nerveux favorisant la récupération du sportif.

Dernière nouveauté en date dans le domaine des appareils de massage par vibration sans fil : l’Hypervolt de chez Hyperice. La fonction principale de l’Hypervolt est de soulager significativement les tensions musculaires tout en augmentant le flux et la circulation sanguine. Hyperice recommande cet appareil de massage pour améliorer l’amplitude des mouvements de l’athlète ou du patient.

Grâce aux 4 têtes personnalisables de l’Hypervolt, le thérapeute aura la possibilité de personnaliser le soin en travaillant différemment sur chacune des zones musculaires. De plus, l’Hypervolt peut être également utilisé en automassage dans l’intention de vous prémunir contre l’apparition de lésions musculaires.

Équipé d’une batterie offrant jusqu’à 3h d’autonomie par cycle de charge, l’Hypervolt vous suivra partout lors de vos déplacements aussi bien à l’entraînement qu’en compétition mais également au cabinet de kinésithérapie.

Comme nous venons de le voir, le massage sportif permet de préparer l’athlète ou le sportif à l’effort tout en lui offrant une meilleure récupération et un meilleur sommeil à la suite de son activité physique. De plus, les experts Avicenne sont charmés par les fonctionnalités offertes par les appareils de massage et leur efficacité thérapeutique.