Appareil de cardio-training, le vélo elliptique est souvent utilisé pour travailler la grande majorité des muscles du corps. C’est le dispositif idéal pour brûler vos calories en trop et les excédents de graisse. Mais choisir le meilleur appareil peut s’avérer parfois assez compliqué. Pour cette raison, nous vous proposons ce guide pour choisir le meilleur vélo elliptique.

La structure de l’appareil

C’est le premier paramètre sur lequel vous devez vous attarder. En effet, le vélo elliptique doit être assez solide pour éviter qu’il se dégrade lorsqu’une personne avec un grand gabarit l’utilise.

De la même manière, plusieurs personnes doivent pouvoir l’utiliser (ou une même personne, mais de manière intensive).

Optez pour un modèle avec un châssis assez lourd. Ainsi, le risque qu’il s’use avec le temps serait amoindri. De plus, ce genre de modèle offre plus de stabilité.

Si en plus, votre appareil peut disposer de stabilisateurs qui vont corriger les inégalités du sol, il serait parfait.

La taille du vélo elliptique

Il faut savoir que l’amplitude de pédalage sera déterminée par la taille de votre appareil. De cette manière, si votre équipement a une grande taille, cette amplitude sera plus importante. Ce qui voudrait dire que vous aurez plus d’aisance dans vos exercices.

Si vous êtes une personne de grande taille, préférez un équipement dont la taille minimale serait de 1,30 mètres. Il en sera de même si vous êtes une personne souhaitant s’entraîner de façon régulière.

Pour tous les autres, un vélo elliptique plus petit conviendra parfaitement. Il faudra toutefois, veiller à ce que la longueur ne soit pas inférieure à 1 mètre. Cela ne vous offrirait pas en effet, la possibilité de faire un réel mouvement elliptique.

Parlons de la roue d’inertie

C’est le coeur même de votre appareil. C’est sa pesanteur qui déterminera votre confort durant l’exercice. Plus elle est lourde et mieux se sera.

Notre conseil, si ce n’est que de manière occasionnelle que vous utilisez votre appareil est de choisir un modèle avec une roue d’inertie d’au moins 7 kg.

Si par contre c’est quotidiennement (ou en tout cas plusieurs fois dans la semaine) que vous comptez l’utiliser, allez plutôt vers un modèle disposant d’une roue d’inertie d’au moins 20 kg. Il vous permettra d’augmenter à votre gré les difficultés durant les exercices.

Mais attention ! Il ne faudra pas confondre la roue d’inertie et la masse d’inertie qui est bien plus élevée. Celle-ci comprend les poids de la roue, des pédales et des poids. Veillez toujours à procéder à une vérification avant tout achat.

Qu’en est-il du système de freinage ?

Il en existe deux. Nous avons le magnétique et l’électromagnétique. Dans le premier cas, la roue d’inertie est freinée grâce à des aimants qui se rapprochent. Cela peut se faire de façon manuelle, grâce à des molettes en encore de façon motorisée.

Dans le second cas, c’est un électroaimant dont la force est contrôlée électriquement qui va assurer le freinage.

Votre confort de pédalage ainsi que sa fluidité seront déterminées par votre choix. Pensez donc à bien vous renseigner auprès des différents concepteurs avant de faire un choix définitif.

Intéressé par le fitness ou le sport en général? Ne ratez plus rien !

Intéressé par le fitness ou le sport en général? Ne ratez plus rien !

Recevez tous les mois un email contenant l'ensemble de nos nouveaux articles !

You have Successfully Subscribed!