Les muscles pectoraux sont les muscles se trouvant dans la surface du thorax, également appelée région pectorale. On y trouve trois types de muscle à savoir le petit pectoral, le grand pectoral et le subclavier. Découvrons leur emplacement, leur composition et rôle respectif.

Le muscle grand pectoral

Le muscle grand pectoral ou pectoralis major est le plus volumineux, puissant et aussi le plus large de la cage thoracique. Présentant une forme triangulaire, ce muscle est rattaché au sternum, aux cartilages et à la clavicule. Localisé sous le sein, dans un plan superficiel, il recouvre en arrière une section du muscle grand dentelé, ainsi que le muscle petit pectoral et le muscle subclavier. C’est en faisant travailler ce muscle en particulier que vous pouvez avoir les pectoraux d’un athlète. Pour cela, il faut pratiquer des exercices de musculation réguliers comme les « pompes » et le « développé couché ».

Trois faisceaux musculaires constituent le muscle grand pectoral. Ils tiennent leur appellation de leur position. Le faisceau supérieur fait référence au sternal. Le claviculaire est le faisceau moyen. Enfin, le faisceau inférieur désigne le faisceau costal. Il est important de souligner que l’innervation du muscle grand pectoral est assurée par trois branches nerveuses des nerfs pectoraux.

Le muscle grand pectoral est un muscle à multiples fonctions. Le faisceau claviculaire du grand pectoral est celui qui permet l’élévation du bras vers l’avant. Le faisceau moyen ou faisceau claviculaire est celui qui aide à l’abaissement du bras ou adduction horizontale. Le faisceau abdominal ou faisceau inférieur  est la partie du muscle pectoral qui contribue à l’adduction du bras et à l’abaissement de l’épaule.

muscle pectoral

Le muscle petit pectoral

Situé sous le muscle grand pectoral ou pectoralis minor, à la face avant de l’épaule et du thorax, le petit pectoral est un muscle thoracique qui se loge au niveau des 3, 4 et 5èmes côtes près du cartilage costal et s’étend vers le processus coracoïde sur le bord antéromédial. De forme triangulaire, le muscle petit pectoral a un une extrémité orientée vers l’apophyse coracoïde. Son innervation dépend du nerf pectoral médial.

En ce qui concerne ses fonctions, sachez que le muscle petit pectoral participe à l’abaissement de l’épaule. Il a également une fonction anté-pulseur puisqu’il permet de tirer le bras vers l’avant. Ce muscle joue aussi un rôle rotateur en permettant la rotation interne de l’omoplate. Grâce à sa fonction « inspirateur profond accessoire », il renforce l’inspiration en participant à l’augmentation volontaire du volume de la région thoracique.

Le muscle subclavier

Recouvert par le grand pectoral, le subclavier ou muscle sous-clavier n’est autre que le petit muscle de la partie antérieure du thorax reliée à face claviculaire inférieure et à la partie antérieure et médiale de la 1e côte. Ce muscle est innervé par le nerf subclavier provenant du plexus brachial. Il a un rôle important à jouer dans le mouvement de la clavicule en travaillant en synergie avec le petit pectoral pour aider à l’abaissement du moignon de l’épaule. Il s’agit aussi d’un muscle inspirateur accessoire, car participe à l’élévation de la première côte.

Intéressé par le fitness ou le sport en général? Ne ratez plus rien !

Intéressé par le fitness ou le sport en général? Ne ratez plus rien !

Recevez tous les mois un email contenant l'ensemble de nos nouveaux articles !

You have Successfully Subscribed!