Le rêve d’avoir de belles fesses bien fermes et galbées… Encore faut-il savoir comment s’y prendre !

Et si le secret des fesses canon reposait sur l’alimentation ? Et s’il suffisait de réadapter son alimentation ?

Pour avoir de belles fesses, tout commence dans votre assiette…

Après plusieurs semaines d’études avec de nombreux nutritionnistes et coachs sportifs, nous sommes tombés d’accord sur une liste d’aliments aux intérêts certains pour développer un fessier digne de ce nom.

Trêves de bavardages, voici notre coquette liste :

1- Le poivron rouge

De sa couleur vive, c’est un légume très pauvre en calories, le poivron est riche en fibres et en antioxydants.
Enrichi en vitamine C, il saura vous apporter l’énergie dont vous aurez besoin pour
le maintien mais aussi le renforcement des tissus musculaires.
Cerise sur le gâteau, le poivron bénéficie également de vertus anti-cellulite.

Conseil : Pour éviter quelques petits problèmes digestifs, éplucher la peau du poivron avant de le consommer.

2- Le soja

On apprécie tous le soja, source naturelle de protéines, il est l’une des meilleures sources de protéines végétales.  
Pauvre en graisse, il contient tous les acides aminés essentiels au développement du muscle
et à leur réparation.

3- Le beurre d’amande

Le beurre d’amande apporte un punch protéique à la nourriture. Très riche en magnésium, cet aliment est conseillé
aux sportives, car il aide les muscles à se contracter, et donc à décupler les effets d’une séance de musculation.

4- Le Kiwi

Tout comme le poivron, le kiwi est peu calorique et remarquablement riche en vitamines C. 
Cet antioxydant saura vous faciliter la prise de masse musculaire mais également
protéger vos cellules générées tout en vous procurant une pêche d’enfer ! Que demander de plus… ?

5- Le Quinoa

Oubliez les féculents standards (pommes de terre, pâtes, riz..), privilégiez le quinoa.
C’est une des rares sources végétales de protéines complètes.
En d’autres termes, elle renferme tous les acides aminés essentielles au gonflement
du muscle… et donc à l’arrondi de votre fessier !

6- Les œufs BIO

Les œufs ? Une mine d’or ! Ils sont considérés comme la protéine modèle.
En plus d’englober l’ensemble des acides aminés nécessaires à la construction et
à la réparation des muscles, les jaunes d’œufs offrent un excellent apport en
vitamine D essentielle à la bonne santé des tissus musculaires; Idéal pour un bon petit déjeuner !

Toutefois, ne consommez pas plus de cinq œufs par semaine… c’est suffisant.

7- Le curcuma

Petit mais costaud, le curcuma !
Truffé vos plats de curcuma, il active la croissance des cellules, ce qui facilite
la réparation et le développement des muscles après une blessure.
Et pour finir de vous séduire, le curcuma est très efficace dans la prévention de certains cancers comme le cancers du sein.

8- Le concombre

La peau du concombre est une excellente source de silice, un composant essentiel pour bénéficier
de tissus musculaires sains. À consommer donc sans éplucher la peau.

9- La ricotta

Ce fromage, ami de la pizza, est produit à base de protéines de petit-lait, un aliment riche
en acides aminés qui accroît la croissance des muscles.

10- L’eau minérale

Nos muscles étant constitués de 80% d’eau, les maintenir hydratés joue donc un rôle clé dans leur 
développement…c’est même vital !
Privilégiez les eaux riches en calcium et en magnésium. (Contrex, Hepar, Courmayeur…).

11- Le thé vert

Le thé vert est aussi un atout pour vous…
En effet, c’est un très puissant antioxydant, qui dit antioxydant dit excellent pour la santé.
Ce dernier possède de nombreuses bienfaits telles que l’affinage de la silhouette,
la diminution du cholestérol, ou encore la prévention de certains cancers.

Une astuce simple consiste à ajouter quelques gouttes de jus de citron frais, son effet n’en sera qu’accru.
En mélangeant thé vert et citron, les catéchines, des antioxydants présents dans le thé vert, seraient mieux absorbées
par le corps.

12- Les maquereaux

Vos muscles raffole des maquereaux du fait de leurs excellent apport en protéines.

Explication : Pour construire du muscle, il faut stocker de nouvelles protéines plus vite que votre corps ne les brûle. Le maquereaux étant particulièrement riche en oméga 3, il maintient un taux élevé de protéines dans votre organisme et améliorer ainsi le processus de croissance musculaire tout en limitant leurs dégradations.
Ils ont également la faculté d’atténuer de façon spectaculaire la sensation de douleur liée à la musculation. Un poisson
à avoir dans son assiette, incontestablement !

13- L’ananas

Grace à sa haute teneur en bromélaïne, une enzyme qui digère les protéines et lutte contre
les cellules graisseuses, mais pas seulement; L’ananas est particulièrement efficace pour atténuer les inflammations des tissus et des muscles. Ce qui fait de lui un formidable encas après une séance de musculation !

En revanche, pour tirer profit de tous ses bienfaits, il doit être consommé frais. Il perd toutes ses propriétés
lorsqu’il est en conserve.

14- Le bœuf

Riche en créatine, le bœuf développe la masse musculaire, réduit les graisses, permet une meilleure récupération et améliore l’endurance. Assurez-vous de bien acheter de la viande nourrie à l’herbe, nettement plus riche en acide linoléique conjugué (ALC) que les bovins élevés de façon traditionnelle.

Toutefois, il est conseillé de limiter sa consommation a deux fois par semaine pour limiter son apport en graisse.

15- Le lait entier

Le lait entier est riche en acides linoléiques, ce qui permet de réduire la graisse corporelle,
tout en améliorant la définition musculaire. En somme, le lait entier est important car vous perdrez de la graisse durablement et est d’autant plus utile quand on sait qu’il vous évitera l’effet « yoyo ».  Laissez donc le lait écrémé à votre copain…

16- Le cresson

Ce super-aliment est blindé de fer, ce qui réduit la fatigue musculaire causée par les exercices
de musculation.

17- La dinde

La dinde est une source protéique maigre et peu calorique, ce qui est efficace pour prendre
du muscle qui, à son tour, brûle de la graisse. Avec Noël qui approche à grands pas n’hésitez plus
et optez pour la fameuse dinde de Noël, car maintenant vous le savez, en plus d’être délicieuse
elle sera aussi bonne pour votre corps.

18- Les épinards BIO

Eh oui popeye avait raison ! Tu veux des muscles ? Mange tes épinards !
Excellente source de glutamine, acide aminé essentiel pour le développement de la masse musculaire.
Outre l’effet de la glutamine, les épinards améliorent considérablement l’endurance et
la force musculaire.

19- La spiruline

Aliment miracle ! Avec ses 70% de protéines, c’est l’aliment naturel le plus riche en protéines au monde.
Cette algue bleue favorise le développement des cellules musculaires, réduit la fatigue, améliore les facultés d’endurance, stimule l’organisme et agit comme un coupe-faim efficace.

La dose de spiruline est de 3gr à 5gr par jour. Ce dosage quotidien doit être apporté progressivement afin d’éviter certains effets gênants.

20- Le brocoli

Ne faites pas la tête : ces petits bonzaïs sont champion de la teneur en vitamine C !
La vitamine C est impliquée dans la formation du collagène qui contribue à préserver vos muscles et vos articulations forts et sains. Sa richesse en fibres est également un des atouts majeurs
du brocoli, empêchant la formation d’hormones responsables du stockage des graisses, et permettant ainsi de diminuer intensivement l’accumulation de gras entre les muscles et
les régions disgracieuses.
Outre cela, grâce à sa faible teneur en calorie, il vous procurera une satiété à toute épreuve, évitant les grignotages. Bref, un vrai joker pour votre popotin !

Vous l’aurez compris, une bonne alimentation, jumelée à une activité sportive régulière et adéquate, vous aidera à atteindre vos « objectifs fesses » en un rien de temps !

À nous le booty de Indianara Carvalho !