En France, le marché du sport représente à lui tout seul 2% du PIB avec plus de 38 milliards d’euros.

En croissance depuis dix ans, ce chiffre et le développement des clubs et de leurs managers ne risquent pas de s’arrêter en si bon chemin dans les années à venir.

A découvrir également : Parfum sport : faut-il se parfumer quand on fait du sport ?

Si les ligues professionnelles sont quasi inaccessibles, sachez qu’un manager sportif peut aussi être sollicité dans des ligues amateurs, des ligues collégiales et même au niveau des entreprises sportives.

Un métier accessible ?

Ne rêvez pas, le métier de manager dans un grand club sportif n’est pas ouvert à tout le monde. Cette fonction demande une immense professionnalisation. En effet, ce métier est principalement ouvert aux personnes ayant déjà travaillé dans le monde du sport en tant que sportifs de haut niveau ou en tant qu’entraineurs.

Lire également : Quelle montre connectée sportive pour quel besoin ?

Cependant, si vous êtes un jeune étudiant et que vous rêvez depuis toujours de devenir manager sportif, il reste des solutions, à moindre échelle. Les associations sportives, les sociétés ou les agences sportives, les clubs sportifs amateurs, les agences événementielles, les infrastructures sportives et les administrations sportives municipales sont tout autant de domaines où la présence d’un manager sportif peut être nécessaire.

Manager dans le sport, en quoi cela consiste-t-il ?

Dans ces différents domaines, le manager sportif sera responsable de missions d’organisation et de gestion internes ou liées aux structures externes. Dans le détail et en fonction du domaine d’application, ces missions peuvent consister à être responsable de toutes les questions liées aux négociations avec les athlètes. Ainsi, le manager sportif peut être amené à gérer directement le renouvellement ou la résiliation d’un contrat avec les athlètes (ou leurs représentants). Quel que soit le domaine, le manager sportif doit être en étroite relation avec le personnel technique de la structure et ses dirigeants. Il doit aussi servir de pont entre les athlètes et les propriétaires de la structure sportive.

Dans cette même structure, le manager sportif promeut, organise et façonne l’orientation sportive de l’entité dans laquelle il exerce. Selon la taille de la structure sportive, il peut aussi être chargé de rechercher des sponsors ou encore de planifier des apparitions publiques.

Comment se former ?

En raison de la concurrence féroce pour les emplois dans ce domaine, l’obtention d’un diplôme universitaire supérieur sera un atout absolu. Un cursus en management du sport est la formation parfaite pour devenir manager sportif. Ces études fournissent des expertises dans le domaine du droit du sport, ce qui permet de passer en revue tous les aspects importants du secteur.

Pour accéder à ce diplôme, il est d’abord conseillé de suivre un cursus bac+3 comme une licence STAPS ou un bachelor management du sport. Ensuite, une formation bac+5 voire bac+6, spécialisé dans le sport business comme un master management du sport ou un master spécialisé management des organisations de sport, permettra de développer ses notions en affaires. 

Plus précisément, ces diplômes donnent l’opportunité d’acquérir des connaissances dans les domaines de la gestion, du marketing, de la communication et de l’organisation d’événements sportifs.

Grâce à eux, vous serez qualifié pour tenter de rejoindre et entreprendre de nouvelles missions dans un domaine en plein essor.